sanary sur mer

Sarlat, point de départ pour découvrir la Vallée de Dordogne

Sarlat, point de départ pour découvrir la Vallée de Dordogne

Chaque année, un million et demi de visiteurs se rendent à Sarlat, « ville d’art et d’Histoire » et parmi les destinations les plus prisées dans la Vallée de Dordogne. La cité médiévale s’apprécie principalement pour la richesse de son patrimoine architectural et culturel. Les visiteurs n’ont par exemple qu’à arpenter les ruelles pittoresques du centre historique pour admirer, sans forcément y pénétrer, les façades aux styles différents des manoirs ou édifices religieux. Le passage à Sarlat est en même une formidable occasion de visiter les villages médiévaux alentour, mais aussi les sites ou monuments historiques qui constituent la richesse du patrimoine de la Vallée de Dordogne.

Sarlat fait partie des « Plus Beaux Détours de France »

Le réseau « Plus Beaux Détours de France » recense de petites villes touristiques où les visiteurs peuvent toujours « trouver un hébergement et un accueil de qualité, un patrimoine valorisé et attrayant, une identité, une tradition gastronomique, un artisanat diversifié, sans oublier l’ambiance d’un marché ou d’une fête locale ». Avouez que ces caractéristiques correspondent parfaitement à Sarlat.

La cité médiévale est une destination d’autant plus intéressante qu’il est facile de trouver un bon restaurant gastronomique ou un hôtel Sarlat confortable et qui soit en même temps à proximité des sites ou monuments qui font la réputation de la Vallée de Dordogne. Une visite guidée vous permet notamment de visiter les manoirs ou les édifices religieux qui témoignent du passé de Sarlat. Vous ne raterez pas non plus les châteaux ou les forteresses à l’intérieur desquels certaines des pages de l’Histoire de la cité ou de la région furent écrites.

Le marché de Sarlat, situé place de la Liberté, fait partie des principaux attraits de la ville. La proximité avec le marché fait d’ailleurs partie des arguments de vente avancé par les hôtels ou les restaurants de la ville (au même titre que la proximité avec la gare par exemple).

Sarlat est par ailleurs rythmé par différents événements culturels, en particulier des fêtes liées à la gastronomie : Fête da truffe, Fête de la noix, Fest’oie, Journées du terroir, La Ringueta, Festival des jeux du théâtre, Journées du goût et de la gastronomie, etc.

Les lieux d’intérêt dans les environs de Sarlat

Les visiteurs profitent de leur passage pour découvrir la reconstitution fidèle de la Grotte de Lascaux. Réalisée et ouverte au public par le Centre international de l’art pariétal, cette reconstitution permet de se faire une idée exacte de la fragilité de l’original, aussi de l’agilité des artistes qui ont décoré les parois de la grotte il y a 17.000 ans.

La Dordogne peut également s’enorgueillir du château de Puymartin, un édifice datant du 12ème siècle. Le monument impressionne au premier regard avec ses grandes tours crénelées. L’édifice est détruit lors de la Guerre de Cent Ans mais sera reconstruit en 1450 par Radulphe de Saint-Clar, qui en fera d’ailleurs son domicile. Le descendant de Saint-Clar, le marquis de Carbonnier de Marzac, ancêtre de la famille actuelle, entreprendre au 19ème siècle d’importants travaux de rénovation. C’est ainsi que pendant près de cinq siècles, de nombreux joyaux de famille passent de génération en génération. Parmi ces trésors – que le public a la chance d’admire –, il y a notamment des reproductions de meubles Renaissance, des portraits ou bustes de famille, des meubles du 17ème et du 19ème siècles, des tapisseries flamandes du 18ème siècles, et bien plus encore. Le public peut en outre visiter plusieurs pièces telles que la salle de garde ou les chambres.

Le château de Campagnac-l’Evêque vaut aussi le détour. L’édifice est bâti au 14ème siècle au cœur d’une forêt et fait partie de l’ancienne paroisse de Campagnac-l’Evêque. Contrairement à l’église paroissiale du 12ème siècle, le château a résisté à l’épreuve du temps, malgré un passé parfois mouvementé de la région. D’importants travaux de rénovations sont réalisés au 19ème siècle. C’est à partir de cette époque que l’édifice comprend de hauts logis, en plus d’une tour polygonale, de tourelles et de guets. Le château aura appartenu à plusieurs familles différentes en raison des guerres de religions, une situation qui aura conduit au pillage de l’édifice. De nos jours, le château est la propriété de la commune de Sarlat, qui propose d’ailleurs de promenades au cœur de la forêt.

Bien d’autres sites et monuments historiques sont à découvrir à Sarlat ou dans les contrées avoisinantes. On pense notamment à ces nombreux villages médiévaux dont certains étaient des places fortes (comme Sarlat) durant la Guerre de Cent Ans : Aubazine, Autoire, Branceilles, Bretenoux ou Calès font notamment partie des villages les plus prisés des visiteurs dans la Vallée de Dordogne.